Category Archives: Le reste

1ere étape vers le Sud !

Posted on by

Première étape franchie !!


DSC 1982

Dans quelques semaines, je serai sur la côte d’Azur dans un nouveau chez moi !

Cela fait quelques mois que le projet se monte. Mais sans emploi, difficile de partir, en ces temps de crise.

Malgré tout et pour se donner toutes les chances de trouver un poste sur place, il était temps de partir.

Aujourd’hui c’était donc le grand jour. J’ai envoyé ma lettre de démission et mon préavis de logement.

Ouf !

 

La machine est donc lancée. Et même si tout ceci était prévu, le sentiment prédominant de la journée a été une sorte de joie mêlée d’une certaine
appréhension.


Souvenirs, souvenirs


Dans quelques jours, cela fera 4 ans que je suis rentrée dans ma collectivité et 3 ans que je suis sur mon poste.

4 ans que je fréquente les mêmes gens ou presque. 6 ans et demi que je suis « montée à la capitale ». Et tout ceci sera clos dans quelques semaines.

C’est un sentiment particulier. Je commence à refuser des réunions car je ne serai plus là, à réfléchir à distribuer mes tâches.

 

L’avenir,
l’avenir


J’ai attendu ce moment, je l’ai même provoqué, mais là, une sensation un peu triste m’envahit.

Mais il ne dure pas. Il suffit que je pense aux raisons pour lesquelles je pars, ou au climat, à la qualité de vie que je vais gagner pour retrouver le
sourire.


DSC_1975.JPG

Et puis surtout Gizmo. Non pas le  gentil mogwai de Gremlins.

Mais LE chat. Celui qui fait n’importe quoi, qui courre à travers l’appart au milieu de la nuit, qui s’amuse avec les sacs plastiques à 4h du matin, qui se
jette
de désespoir sur les portes fermées ,…

Mais aussi celui qui vient se coller à moi quand il fait froid, ou ronronne juste parce que je le caresse là où il veut…

Malgré toutes ces bêtises, elle est attachante cette petite boule de poils.

 

Pour ce soir, je reste sur cette note positive, en rêvant à la vie qu’y m’attend.

 

 




Category: Le reste

Devcom Azur, une plongée dans le monde de l’emploi sophipolitain

Posted on by
DevComAzur2010


Il y a quelques semaines j’ai découvert sur Viadeo l’évènement DevCom Azur 2010. Etant bientôt implantée dans les Alpes-Maritimes, j’y ai vu l’occasion de découvrir le monde
économique sophipolitain.  

Le devcom se présente comme le grand forum du développement commercial. En étudiant le programme, j’y découvre quatre thématiques de conférences dont deux qui m’intéressent particulièrement. La
communication et le web. Je m’inscris donc pour le 25 mars.

J’arrive juste avant neuf heures, j’avale un café proposé sur un stand et me rend à la première conférence de la journée qui m’intéresse sur le référencement. 4 intervenants, un animateur et 45
minutes. Trop court, pas assez étudié en profondeur, du coup je reste un peu sur ma faim, en me disant que mes deux formations sur le sujet au cours de l’année faussent un peu la donne me
concernant.

Les 15 minutes avant la prochaine conférence me permettent de faire un petit tour au milieu des stands. Je découvre quelques agences de communication de la région, un bon point pour ma
prospection d’emploi. Il ne faut pas trainer la conférence suivante va bientôt commencer. Au programme les cinq risques juridiques majeurs d’un site Internet. La conférence est enrichissante et
l’intervenant se révèle intéressant sur un sujet peu facile à aborder par des non spécialistes. Mais le sujet est fédérateur au vu de la salle complète.

Ce n’est pas tout mais l’heure du déjeuner approche ! Allez zou à la taverne de Maître Kanter !

La première conférence de l’après-midi intitulée Achat d’espace, presse, télévision locale, nouveaux médias, médias tactiques et géomarketing, marketing mobile, avec un intervenant de la presse écrite et une intervenante qui gère une entreprise de communication urbaine. Ce n’est franchement pas une réussite. Heureusement, un membre
d’une agence de communication vient à leur rescousse. Malheureusement, cette conférence n’apportera pas grand chose au débat à part une une mise en avant de l’activité des intervenants. 

La deuxième déception de la journée suivra rapidement avec la conférence plénière dédiée au classement des villes ayant l’image la plus dynamique auprès des Français.
En y allant je pensais avoir effectivement les résultats mais aussi une explication sur ces résultats. La conférence a en
fait dévié vers l’importance des réseaux sociaux dans le monde de l’e-tourisme. Pas forcément inintéressant mais pas ce que j’étais venue chercher. 
Les réseaux sociaux ont d’ailleurs étaient un sujet récurrent au cours de cette journée. Suite aux différentes remarques que j’ai pu entendre qui oscillaient entre la nécessite prônée par
certains d’une présence forte sur les réseaux sociaux et un vrai questionnement sur l’intérêt et le temps que cela pouvait prendre, il me semble qu’une conférence dédiée aux réseaux sociaux
aurait pu être intéressante pour tous les entrepreneurs présents.

A 16h00 j’ai assisté à une conférence très pratico-pratique sur le thème
Check list des 10 points clés pour réussir ses campagnes online. Conférence animée par un intervenant dont l’emailing
est le travail. J’en ai retenu de bonnes pratiques. A mettre en place dès que possible. 

Dernière conférence autour de l’analyse des actions webmarketing via notamment les statistiques. Là aussi, pas mal d’éléments à retenir et à mettre en place. La fatigue commençait à se ressentir
chez certains intervenants présents dès 9h00. 18h00, l’heure de rentrer.

Mon avis : 
Ma première participation au Devcom Azur est plutôt positive. J’ai réussi sur chaque session à trouver une conférence qui m’intéressait. Toutes n’ont clairement pas été du même niveau. Certaines
m’ont permis d’apprendre des termes, des pratiques et des tendances. D’autres ont été vides de contenu. Le casting des participants était dans l’ensemble bien fait. Ce salon m’a aussi permis de
prendre quelques contacts. Donc en conclusion, je dirai que ce salon était bien mais peut se perfectionner sur quelques points. A voir l’année prochaine !

 

 

Category: Le reste

Je soutiens les restos du Coeur, et vous ?

Posted on by

Le 30 janvier, je suis allée voir les Enfoirés, la crise de nerfs! le spectacle 2010, à Nice. Au delà du
spectacle, les enfoirés soutiennent les restos du Coeur. Alors je vous relais la campagne de cette année. La période actuelle est rude, le chômage augmente tout se combine malheureusement pour que
les Restos du coeur soient encore plus utiles que jamais.


150_250_je_soutiens.gif

Campagne 2010 des Restaurants du Coeur

5 et 6 mars : Aide à la collecte alimentaire des Restos du Cœur

Les salariés de Danone et du groupe Carrefour viendront en aide aux bénévoles des Restos du Cœur lors de la collecte nationale des denrées alimentaires dans les magasins Carrefour et Carrefour
Market.

Opération promo-partage

Pour 4 produits Danone achetés en promotion dans les magasins Carrefour (entre le 15 et le 25 mars) et Carrefour Market (entre le 17 et le 28 mars), 1 repas sera offert aux Restos du Cœur.
Objectif : offrir 1 million de repas à l’association.

Aide à l’insertion et mécénat de compétences

Tout au long de l’année, des salariés de Danone apportent leur expertise aux bénévoles des Restos du Cœur dans des domaines variés (RH, informatique, logisitique, nutrition infantile). Carrefour
propose des CDD et des CDI à des personnes en réinsertion.

 

Comment aider ?

Dans un monde idéal toutes les personnes auraient les moyens de donner de l’argent au restos du coeur (mais dans ce cas-là, ils n’existeraient plus !). Les temps ne sont faciles pour personne
mais vous pouvez tout de même apporter voter soutien :
– 1ere solution : vous pouvez faire un
don
   
– 2ème solution : vous pouvez devenir bénévole
– 3ème solution : vous pouvez écrir un article sur votre blog qui rapportera 10 repas.

Je vous explique. Vous prenez votre clavier et écrivez un article sur votre blog à propos de la campagne de collecte dans les supermarchés Carrefour les 5 et 6 mars 2010, pour en faire la
promotion.
Vous envoyez ensuite l’URL de votre article à cette adresse hub@lanetscouade.com et ainsi 10 repas seront offerts par Danone et Carrefour aux Restos du coeur.
Facile, rapide et surtout utile.  

N’hésitez pas à mentionner votre article dans les commentaires !!

Category: Le reste

Petite balade musicale

Posted on by
Un matin, en arrivant au boulot, un formateur un peu en avance nous raconte une anecdote de son trajet en métro de la veille.

Il nous parle d’un artiste chanteur venu chanté son art parmi les ombres qui empruntent le réseau souterrain et qu’il a particulièrement aimé.
Comme toute bonne parisienne, je doute d’avoir déjà entendu cet artiste. En effet, j’ai eu l’occasion de croiser des chanteurs et musiciens dont le niveau allait de juste bon à entendre à
exécrable, et dont l’écoute était parfois à la limite du supportable.
Combien de fois avons-nous déjà souhaité que la prochaine station arrive le plus vite possible pour que ce « faiseur de sons » (oui car souvent ils ne méritent pas le statut d’artistes) descende le
plus vite possible ? Pour ma part, souvent.

Il y a aussi de bons artistes plus souvent sur les quais du métro qu’à l’intérieur des rames, fréquemment ceux-là sont accrédités par la RATP. Et oui, car peu de gens le savent mais la RATP
organise des auditions deux fois par an. De nombreux artistes ont commencé leur carrière
dans des couloirs venteux, froids, peu amicaux et à l’odeur parfois suspecte. Notamment Keziah Jones ou encore Ben Harper.

C’est là que j’en reviens à mon histoire. Kinsy Ray (aka Oumar Thiam), artiste croisé ce soir-là, a un style musical qui me rappelle Ben Harper.
Sierra-Léonais, il oscille entre  ballades et morceaux plus rythmés mais d’une douceur profonde.
Il a choisi de produire son talent via la plateforme AkaMusic, plateforme ouverte à tous ! Producteur dans l’âme, n’hésitez pas, chacun pouvant y mettre la somme qu’il souhaite.

Loin de moi l’idée de vous pousser à quoi que ce soit, juste envie de vous faire découvrir un artiste avec un énorme potentiel à mon goût !

Category: Le reste

Quadro, un petit air de madeleine

Posted on by

Au détour d’une allée d’un supermarché mes yeux parcourent les étagères sans vraiment regarder (c’est le rayon des gateaux et gouters en tous genre). Et mon oeil est attiré par un paquet.
Après avoir fait quelques pas en arrière pour aller voir ce que mon oeil a vu mais sans que mon cerveau puisse transmettre l’information me voilà face à ma une de mes madeleines de Proust !

Des Quadro !

Deux gaufrettes carrées entre lesquelles il y a une couche de chocolat et du praliné.

Bon pour tout dire, il est vrai que le goût n’est pas tout à fait celui dont je me rappellais mais ça rappelle tout de même de bons souvenirs de cour de récré, de meilleures amies et de bons
goûters.

Category: Le reste