Category Archives: Miam !

Rougail tomate

Le rougail tomate est un accompagnement de beaucoup de plats créoles. On peut aussi le manger tartiné sur du pain.

Pour réaliser un bol de rougail tomate, il te faut:

  • Tomates pelées (de préférences fraîches mais en conserve font aussi l’affaire)
  • Piments oiseaux
  • Ail en morceaux
  • Combawa

Et maintenant?

Rougail tomate

  1. Si tu as pris des tomates fraîches, fais bouillir de l’eau dans une casserole.
  2. Entaille la peau de tes tomates en faisant une croix dessus.
  3. Plonge tes tomates dans l’eau bouillante pendant une minute puis sors les et fais les refroidir sous un jet d’eau froide. Tu pourras ainsi les éplucher facilement.
  4. Coupe les tomates, les gousses d’ail et les piments en petits dés.
  5. Mélange, sale et poivre.

Si tu aimes cela, tu peux rajouter un zeste de combawa pour ajouter un peu de pep’s à cette recette, mais aussi du gingembre.

Le rougail tomate accompagne merveilleusement un plat de riz et des achards de légumes. J’adore.

 

 

Category: Apéritif, Miam ! | Tags: , ,

Granola maison

Voilà une recette simple, rapide et gourmande de granola qui vaut le détour.
Après l’avoir trouvé chez Marciatak, j’en ai fait des cadeaux gourmands pour Noël.

Granola

Pour réaliser du granola maison, il te faut:

  • 200 gr de flocons d’avoine
  • 150 gr de noisettes
  • 100 gr de graines de tournesol
  • 150 gr de raisins secs blonds et un mélange de fruits secs
  • 5 cas de miel liquide
  • 5 cas d’huile d’olive

Et maintenant?

  1. Préchauffe ton four à 180°C.
  2. Mélange tous les ingrédients sauf les fruits secs dans un plat qui va au four.
  3. Ajoute le miel et l’huile d’olive est mélange.
  4. Tasse bien ce mélange au fond du moule.
  5. Mets au four pendant 5 minutes puis remue et enfourne à nouveau. Répète cette opération trois fois.
  6. Après ces 20 minutes, lorsque le mélange est bien doré, sors le plat du four et ajoute les raisins secs.

Variantes:

Tu peux remplacer le miel par du sirop d’érable et changer à volonté les noisettes par d’autres noix, les raisins secs par d’autres fruits secs, et choisir d’autres graines selon tes goûts. Pour faire simple, tu peux faire ce que tu souhaites tant que tu gardes les mêmes proportions entre les familles d’ingrédients.
Si tu es très gourmand, tu peux rajouter des pépites de chocolat lorsque le mélange a refroidi.

Alors ça te tente ?
Quels ingrédients choisirais-tu?

Rougail saucisses

Voilà une bonne recette créole facile à préparer pour un plat familial à partager. Héritée de ma grand-mère réunionnaise-malgache, le rougail saucisses fait partie des plats que j’aime cuisiner et qui sortent un peu de l’ordinaire.

Rougail saucisses

Et pour un rougail saucisses pour 6 personnes, il te faut:

  • 500 gr de saucisses fumées non cuites (J’ai utilisé des saucisses de Diots fumées).
  • 500 gr d’oignons (j’ai utilisé des oignons surgelés)
  • 4 gousses d’ail
  • 1/2 cuillerée à café de safran
  • 250 gr de tomates
  • 1 branche de thym
  • 2 gros piments (en fonction de leur puissance et de tes goûts)
  • 3 cuillères à soupe d’huile

Et maintenant ?

  1. Pour dégraisser les saucisses, fais-les cuire dans une casserole avec un verre d’eau pendant 10 minutes.
  2. Jette l’eau et recommence avec 1/2 verre d’eau jusqu’à évaporation (environ 10 minutes).
  3. En attendant, épluche et hache les oignons grossièrement, épluche et presse l’ail après avoir enlevé le germe et concasse les tomates.
  4. Sors les saucisses de la marmite.
    Dans cette même marmite, fais chauffer l’huile.
  5. Fais y revenir les oignons hachés puis l’ail, le thym, le safran et les tomates.
  6. Remue vivement puis couvre et laisse cuire 10 minutes environ.
  7. Coupe les saucisses en 2 ou 3 morceaux et les piments dans la longueur.
  8. Ajoute les saucisses et mélange.
  9. Couvre et laisse cuire 30 minutes à petit feu. Rajoute les piments en fin de cuisson.

Envie d’un repas créole complet? Associez ce rougail saucisses avec du riz et du rougail tomate. Vous pouvez finir ce repas avec des litchis en dessert, même si je n’en suis pas fan. Miam!

 

Meringues de mes grands-parents

Posted on by 0 comment

Pour rendre hommage à ma grand-mère décédée cette semaine et à mon grand-père qui nous a quitté depuis longtemps, j’ai décidé de publier leur recette de meringues. J’avais l’habitude d’avoir une boîte pleine de celles-ci dès que j’arrivais chez eux étant enfant. Ma grand-mère avait même pris l’habitude de m’en envoyer par la Poste lorsque j’habitais loin de chez elle.

Mes grand parents m’ont légué beaucoup de souvenirs et de choses qui font que je suis celle que je suis aujourd’hui alors je voulais partager au moins cette recette avec vous. Ces meringues resteront un excellent souvenir de ma jeunesse, ma madeleine de Proust à moi.

Meringue

Pour une trentaine de meringues, il vous faut:

  • 3 blancs d’œufs
  • 210 gr de sucre

Et maintenant ?

Préparation : 30 minutes
Cuisson : 1 heure

  1. Mets les blancs dans un cul de poule avec une pincée de sel et monte-les en neige.
  2. Dès que le mélange s’épaissit, augmente la vitesse du batteur.
  3. Dès que les blancs prennent, ajoute le sucre.
  4. Allume le four à 120°C.
  5. Étale le papier sulfurisé sur une plaque en ajoutant un filet d’eau pour  caler le papier.
  6. Fais des tas sur le papier avec une petite cuillère ou à la poche à douilles.
    Enfourne les meringues entre 30 minutes et une heure suivant si tu les  aimes moelleuses ou plus croustillantes.

Variantes

Tu peux les tremper dans du chocolat fondu, rajouter un peu de fleur d’oranger ou encore du colorant.

Elles se marient très bien avec une tarte au citron non meringuée.

 

Category: Dessert, Goûter, Miam !

Mon cadeau DIY de Noël – Un livre de cuisine

Bon je peux enfin vous en parler maintenant que tout le monde a reçu le sien.

Cette année pour continuer dans les cadeaux de Noël fais maison, je me suis mise en tête de créer mon propre livre de cuisine avec les recettes de la famille pour perpétuer le goût des bonnes choses qui nous a été transmis grâce à tous ces petits plats.

Noel 2013La première étape a été le choix du support. Devions-nous opter pour un classeur personnalisé avec des fiches pour que chacun puisse rajouter ses propres recettes, un livre photo facile à réaliser, un livre avec des maquettes à disposition ou un livre maquetté maison?
Après des semaines de recherches et de pesages de pour et de contre, nous nous sommes décidés pour un livre maquetté maison.
J’ai avant tout choisi l’imprimeur (Duplicaprint) car il offrait un reliure spirale, plus facile pour un livre de cuisine je trouve, une qualité de papier satisfaisante qui permettait d’avoir du beau papier mais aussi qui laisse la possibilité d’écrire dessus (à la différence du papier photo), un format qui me convenait (16*24 cm) et des tarifs très attractifs.

La deuxième étape a été d’identifier, choisir et collecter les recettes de famille. Pas toujours évident lorsqu’on ne veut pas éveiller les soupçons.
La troisième et meilleure partie a été la période où j’ai du cuisiner un bon nombre de recettes pour pouvoir prendre des photos des plats. Merci d’ailleurs à tous les testeurs qui ont goûté un certain nombre de plats et notamment un rougail saucisse très épicé.

La dernière étape a consisté à mettre le tout en page. Organisation de recettes par chapitre, récolte des photos de famille en qualité impression, maquettage des recettes, choix des couleurs, changement de couleur, de polices,…
Pour cette dernière étape nous nous sommes aidés du logiciel QuarXpress que j’avais vaguement utilisé il y a quelques années pour mettre en page des faire-part de naissance pour des amis. Une fois que tout est fait, nous avons fait 3 grosses relectures pour éliminer (presque) toutes les fautes et incorrections.

 

Une fois la maquette pdf envoyée à l’imprimeur, le colis a mis 3 jours pour arriver par Chronopost et ceci sans supplément de tarif.

Entre autres, au sommaire de ce livre: les recettes des sambos, du cari poulet, de la quiche lorraine, des tomates farcies, du rougail saucisses, des achards citrons, des cannelés, de la charlotte au chocolat,…

En conclusion, ce fut un gros et long travail mais dont nous sommes très fiers. En plus, nous avons eu l’impression que tout le monde a apprécié l’idée et la réalisation.

Et vous quelle recette souhaiteriez vous transmettre ?