Région parisienne vs Côte d’Azur – Episode 1

Bientôt 6 mois ! Voilà bientôt la moitié d’une année que je suis installée sur la Côte d’Azur. Pas eu le temps de les voir entre notre fête de Pacs, mon nouveau boulot et l’accident de Chéri, les jours sont passés vite. Mais à la veille des fêtes de fin d’année il est temps de faire un premier bilan des différences entre Paris et la Province ou plus précisément entre la banlieue val-de-marnaise et la Côte d’Azur.

Alors pour ceux qui n’auraient pas suivi, je suis passée de sept années de vie en célibataire dans un des coins les moins bucoliques et charmants du Val-de-Marne à la vie à deux aux abords de Cannes et de sa Croisette.

6 mois c’est assez long pour avoir eu le temps de découvrir quelques aspects de mon nouveau cadre de vie mais c’est aussi assez court pour se rappeler de son ancienne vie.
Pour être honnête, je me suis très facilement acclimatée à la région. Peut-être parce que je viens du Sud, avant les études et le boulot, ou peut être parce que la région s’y prête bien.

La Côte c’est bien pour:

  • La plage est à quelques kilomètres du boulot, de la maison
  • Les jours de beau temps en très grand nombre. Bon du coup on devient intolérants au mauvais temps 🙁
  • Les montagnes et les premières stations de ski ne sont qu’à 3h00 max
  • Les paysages sont magnifiques: vue sur les montagnes en partant au boulot, et sur la mer en rentrant !
  • Les gens conduisent encore plus mal qu’à Paris. Dans la Capitale, c’est un bordel organisé. Ici c’est à celui qui sera le plus con, quant aux clignotants ça n’existe pas à la différence des anti-brouillards qui sont allumés presque tout le temps
  • Les fruits et les légumes sont excellents
  • Les mimosas en février offre une belle couleur jaune / or à la côte et à l’Estérel
  • Les agrumes sur les arbres en hiver égayent le paysage
  • L’arrière pays grassois qui est vraiment joli, le Var et toutes ces routes que j’ai découvert en moto avec Chéri. Même si pour l’instant c’est compliqué, on y retournera bientôt j’en suis sûre!
  • Le Cap d’Antibes, absolument splendide! Merci au Chel.
  • Le silence. Il n’y a pas un flot perpétuel de voitures, RER, bus ou métro.
  • Le show lumineux de Noël sur la mairie du Cannet. A voir au moins une fois dans sa vie.
  • La vie à deux 🙂

Les choses qui me manquent:

  • La proximité des choses. Tout est à une heure à Paris, même les concerts. Ici ce n’est pas tout à fait le cas. En trois ans , nous avons eu eu l’immense privilège de nous rendre deux fois à Marseille pour un concert. Et ce n’est pas tout à côté.
  • Ikea. Le premier est à Toulon (1h30 de voiture !). Ca devient beaucoup moins rentable du coup.
  • Le Lac de Créteil et la super vue de mon bureau et les collègues qui vont avec.
  • La neige et le froid en Décembre. Comment se mettre dans l’esprit de Noël quand, 2 semaines avant, il fait 15°C au milieu de l’après-midi ?
  • La famille et les amis
  • L’ambiance populaire que pouvait avoir ma banlieue. Ici, la population est  surtout composée de personnes âgées ou de petits vieux et quelques pouffes âgées de moins de 15 ans
  • Drupal ! (Au secours, non pas du Sharepoint !)
  • Les étés frais. On a eu très chaud cet été même si le climat est plus tempéré qu’à Marseille
  • Les magasins qui ferment tard
  • La beauté de Paris sans oublier la Tour Eiffel qui m’a toujours fascinée
  • Les services municipaux avec des horaires d’ouverture compatibles avec la vie des gens et pas seulement des retraités ou mères au foyer
  • Un débit Free suffisant et un service de téléphone fixe qui marche. On verra avec la V6.

Bon je crois que c’est un premier bon bilan avec un verdict positif.
Néanmoins, je resterai une Pacarisienne pour un bon moment encore, avec des envies de Parisienne en Paca !

Et vous Parisiens, qu’est-ce qu’il vous manquerait le plus si vous déménagiez ?
Quant à vous les Provinciaux, qu’est-ce qui vous attachent le plus à votre lieu de vie ?

Category: Le reste | Tags: , ,